Pour renforcer le système immunitaire, augmenter la vitalité et perdre du poids, faire sa propre germination, c’est super simple.

Voici donc la technique de base, à la portée de tout le monde (jeunes et encore jeunes) pour réussir à faire germer luzerne et compagnie.

Germination en pot

Matériel requis :

  • Un grand pot à large ouverture
  • Un morceau de moustiquaire ou de tissu mousseline (ne pas utiliser du moustiquaire pour les fenêtres car il contient des métaux lourds pour le protéger des rayons UV)
  • Un endroit à la lumière indirecte
  • De l’eau tiède, de l’air et… des graines !

Méthode :

1. Choisir vos grains : céréales ou légumineuses ou graines.

2. Trier, si la grosseur le permet, pour enlever les grains endommagés.

3. Couvrir entièrement le fond du pot de 3 à 4 épaisseurs de grains.

4. Fixer votre moustiquaire sur l’ouverture du pot à l’aide d’un élastique.

5. Laver soigneusement à l’eau tiède et égoutter.

6. Faire tremper dans trois fois le volume d’eau tiède toute une nuit.

7. Le matin, vider l’eau de trempage, bien rincer à l’eau tiède et égoutter PARFAITEMENT.

8. Placer votre pot incliné à 45 degrés pour favoriser l’égouttement.

9. Recouvrir votre pot d’un linge en laissant l’ouverture libre pour favoriser la circulation d’air.

10. Rincer 2 fois par jour, matin et soir. C’est simple comme bonjour !

11. Aussitôt que les deux petites feuilles sont apparues (luzerne), vous pouvez découvrir votre pot et le placer à la lumière indirecte pour permettre à la chlorophylle de se développer.

12. Lors du rinçage, il est conseillé d’enlever avec la main les écorces qui flottent ou qui restent au fond et ainsi nettoyer votre luzerne qui deviendra croustillante et qui se conservera mieux.

13. Les germes de luzerne sont prêts après 5 jours environ.

Fournisseurs de germoirs

Je vous ai expliqué comment procéder avec un pot qu’on a sous la main. Il existe aussi des germoirs, conçus et fabriqués ici, qui facilite le processus de germination à domicile. Il s’agit du pot Bio Germe vendu dans les magasins d’alimentation naturelle et du contenant de Passion Santé utile pour la germination, les pousses et la fabrication du tofu. Aussi les germoirs JFN du Petit Centre d’Art qui se vendent par internet.

Également, on peut faire notre germination de façon entièrement automatique avec le nouveau germoir Easygreen disponible chez Alimentation vivante Jalinis.

Les pousses

Pousses

On vient de voir comment faire germer nos grains, passons maintenant à l’étape suivante où le petit germe devient une jeune pousse.

C’est archi-simple de les cultiver sur terreau ou de façon hydroponique. Les plus populaires demeurent les pousses de tournesol, de sarrasin et l’herbe de blé. Cependant, outre ces 3 variétés, se rappeler que nous pouvons faire germer et pousser presque tout : pois verts entiers, seigle, ail, lentilles, etc.

Avantages des pousses

  • Fraîcheur : elles sont récoltées et consommées aussitôt si c’est vous qui les avez cultivées.
  • Elles sont exemptes d’engrais chimiques et de résidus de pesticides.
  • Faciles à faire pousser soi-même et si plaisant, un vrai jardin d’intérieur !
  • Elles représentent une source de vitamines, de minéraux, de fibres et de chlorophylle. En prime, d’autres substances protectrices qui ne se retrouvent qu’à cette étape de la croissance.
  • On peut produire des pousses autant sur terreau que de façon hydroponique.

Pousses sur terreau, méthode :

1. Choisir les graines de tournesol non décortiquées (noires), les grains de sarrasin entiers avec leur écorce noire et jardiner dans la maison.

2. Faites tremper 250mL (1t.) de graines de tournesol toute une nuit dans un pot.

3. Égouttez et laissez germer les graines à l’obscurité durant 12 heures ou jusqu’à ce qu’un petit germe apparaisse.

4. Prendre un cabaret de cafétéria ou un contenant pour les semis.

5. Étendre un pouce de terreau et le saturer d’eau.

6. Semer les graines serrées et sans chevauchement.

7. Recouvrir avec un autre plateau pour conserver l’humidité. Après 2 ou 3 jours, lorsque les petites pousses auront atteint 3 à 5 cm (1 à 2 po) de haut, ils pourront poursuivre leur croissance à la lumière.

8. Découvrir les jeunes pousses et les placer à la lumière indirecte. Arroser au besoin seulement si le terreau semble très sec.

9. Le tournesol est prêt lorsque les écorces noires sont majoritairement tombées et que leurs deux premières feuilles sont très vertes (8 à 12 jours). Très facile, n’est-ce pas ?

Pousses hydroponiques sans terreau, méthode :

Pour les personnes que la terre rebute, sachez que vous pouvez faire vos pousses autrement. Point besoin de terre, les pousses requièrent seulement de l’humidité car à ce stade la pousse se développe entièrement à partir de sa graine.

1. Placer serrés et sans chevauchement des graines ou grains rincés dans un grand contenant tel un contenant pour les semis. Utiliser tout contenant perforé qui peut se placer dans un autre contenant non perforé capable de retenir l’eau.

2. Recouvrir les graines d’eau tiède pour la nuit.

3. Le matin égoutter l’eau, rincer et replacer le contenant perforé dans l’autre.

4. Répéter 2 fois par jour matin et soir.

5. Le germe va se pointer rapidement. Lorsque les racines auront traverser les perforations de votre contenant, ajoutez de l’eau dans le contenant du dessous et regardez vos pousses grandir sous vos yeux.

6. Ajouter de l’eau dans le contenant du dessous au besoin.

Vivement les pousses !

Gage de fraîcheur et de vitalité par excellence, elles sont offertes depuis de nombreuses années dans les magasins d’aliments naturels et dans plusieurs restaurants. Plus vite vous les intégrerez à votre menu, plus vous en retirerez tous les bienfaits…et quel plaisir !

Mangez pousses et germinations dans vos sandwiches, votre salade, votre jus ou votre potage. Un plus exceptionnel pour la santé. Pas plus compliqué que cela !



Related news

Tristar intermodal inc kearney mo
Yabori sequeira name
Paradise club la jonquera girona weather
Pseudo osamodas guide
Australia weather great ocean road accommodation
Jacqueline wilson drawings of birds
Cleiton queiroz testemunho fabiana
Community health needs assessment questionnaire example