PREAMBULE

Notre monde avance, progresse, notre vie n’est plus comparable à celles des générations précédentes,
et si certains remettent en cause les progrès, facteurs de risques pour l’homme et la planète, on peut encore aujourd’hui s’adapter, selon une philosophie d’existence personnelle.
Certes, nous sommes devenus dépendants des progrès, mais ces derniers ont rendu la vie plus facile, dans de nombreux domaines et ont diminué les écarts entre villes et campagnes.
Quelle que soit notre position, force est de constater que les progrès technologiques sont inéluctables et rendent l’avenir exaltant, ce que notre ami Claude TRULLEN, époux de Monique « Femmes Leaders » a su si intelligemment démontrer ; qu’il en soit chaleureusement remercié.
Notre petit Comité du Rouergue a trouvé dans cette réflexion une occasion formidable de mettre en œuvre un travail commun, afin de participer à la dynamique de notre association, si bien entretenue par notre Présidente Mondiale Nicole BARBIN, et pour se sentir impliquées dans La Marche du Siècle.
Que les femmes, aux côtés des hommes, participent pleinement au fabuleux destin de notre société du XXIeme siècle !

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES
GENERATRICES DE RICHESSE ET DE PAUVRETE

- CONSTAT : Les aspects positifs des Nouvelles Technologies
- Mise en perspective historique des progrès
- Les Attentes et les Craintes
- Richesse ou Pauvreté – Bonheur et Bien être
- Conférence de Claude TRULLEN Ingénieur –Mathématicien

(Ecole Nationale Supérieure d’Aéronautique)

Les Nouvelles Technologies : CONSTAT

Les Nouvelles Technologies croissent de façon exponentielle dans tous les domaines et si elles ne réduisent pas les inégalités, elles servent à améliorer le niveau et la qualité de vie, cela est incontestable.
Dans tous les domaines : industrie, médecine, agriculture, les progrès sont profitables au plus grand nombre.
On constate un moins grand écart entre les citadins et les ruraux, grâce aux moyens de déplacements, et aux nouvelles techniques de communication : téléphone, Internet…La révolution informatique dès les années 60 a permis la conquête de l’espace.
Les femmes ont pu s’émanciper, devenir professionnelles, en s’appuyant sur l’aide apportée par tout une technologie domestique.
Avec l’accélération des techniques, au siècle précédent, on a assisté à l’essor des sciences humaines lesquelles ont apporté un nouveau regard sur notre histoire et celle des hommes en général.
Quant à la culture, à travers les techniques du cinéma et de la télévision, elle a rapproché des mondes ignorés, des univers inconnus, développant le cosmopolitisme.

L’homme se retrouve donc dans l’obligation de suivre ce progrès, au risque de se sentir dépassé.
Cependant, il est tout à fait conscient de son extrême dépendance, de sa grande fragilité !

Mise en perspective historique

C’est parce que « l’Homo Sapiens » a étudié scrupuleusement son environnement qu’il a réussi à l’utiliser, puis à le maîtriser pour vivre au mieux.

Les grands découvreurs et inventeurs du Moyen âge et de la Renaissance : Léonard de VINCI, GUTENBERG, COPERNIC, ainsi qu’au XVII° siècle : NEWTON, KEPLER ont fait reculer les superstitions, tout en marquant une réelle rupture, avec le passé : L’homme désormais a une place prépondérante, on peut lui faire confiance !
Cet humanisme a grandement contribué à l’essor du Siècle des Lumières au cours duquel des avancées prodigieuses apparaissent, et apportent une très grande espérance dans une conception linéaire du progrès, facteur du bonheur humain.

Tout le XIX° siècle témoigne de ce Scientisme ; formidable élan vers plus de technologie
Après HEGEL et sa « Philosophie de l’Histoire », Auguste COMTE s’est attaché à « l’Histoire » comme élan et progrès.
L’esprit scientifique devient, alors, la condition de tout progrès. Dorénavant, les faits sont étudiés avec des méthodes expérimentales, c’est alors que l’on assiste à l’essor des sciences humaines.

Au XX° siècle, la curiosité scientifique se développe dans tous les domaines, pour nous faire profiter aujourd’hui
d’une société moderne adaptée à notre niveau de connaissances,comme la télémédecine.

L’intelligence humaine est là pour quêter l’avenir et la vérité - MONTAIGNE

Les Attentes et les Craintes:

En raison des avancées technologiques, l’homme s’est projeté dans un avenir prometteur porté par des mutations économiques, sociales et politiques en rapport avec de grandes dates : 1922 T.S.F - 1950 Conquête de l’espace - 1963
Révolution informatique.
Mutations Economiques

- Les progrès dans les transports et les communications ont accéléré le processus de mondialisation, initié dès le XVI°
siècle.
- Les prêts, favorisés par les systèmes bancaires, ont permis une explosion des activités dans les entreprises et l’accès à la propriété.
- Les cartes de crédit, en dématérialisant la monnaie, ont donné l’illusion de la richesse, concrétisée dans la facilité de consommation.
- Le cycle production - commercialisation - consommation connaîtra ses heures de gloire entre 1945 et 1980
Mutations Sociales
- La grande révolution s‘est faite autour de la femme

La libération de la femme est bien un épiphénomène des technologies qui lui ont apporté de la disponibilité par un gain de temps dans tous les travaux domestiques, ajoutés à cela, des structures sociales à son avantage.
Toutefois il a fallu vaincre encore des résistances sociétales. C’est la mise au point de la pilule contraceptive – Neuwirth 1960, puis la dépénalisation de l’I.V.G – Loi de Simone VEIL 1975, qui donnera aux femmes l’opportunité de s’assumer et d’entreprendre une carrière professionnelle.
Mutations Politiques
- En arrivant dans le monde politique, les femmes ont conquis un espace réservé, jusqu’il y a peu de temps, aux hommes et ont impulsé un autre rapport avec le législatif. Les nouvelles technologies ont modifié les campagnes électorales et l’exercice du pouvoir, tout en apportant plus de démocratie.

LES ATTENTES ET LES CRAINTES

Mais tout n’est pas aussi idyllique que l’on pourrait le penser et déjà au cours du XX° siècle, bon nombre d’écrivains, de philosophes ont alerté des dangers, des dérives, entre autres de la génétique. C’est Aldous HUXLEY dans son anti- utopie « Le Meilleur des Mondes », qui décrivit l’horreur des manipulations génétiques.

La communication virtuelle (Internet) a montré ses limites, et ne peut supplanter une communication réelle faite d’humanité.

Les machines, en se substituant aux travailleurs, ont supprimé le lien fraternel, indispensable pour une vie équilibrée en société, et ont rendu des lieux dangereux où la violence s’est installée (métro)

L’informatique avec sa capacité d’intrusion dans la vie des gens, dans les états, entraîne la suspicion, facilite le plagiat et l‘espionnage.

Enfin, la dernière guerre mondiale mit en lumière l’utilisation barbare de la technologie savante.

Pourtant, contrairement à BECKETT dans « En attendant GODOT », il faut persévérer dans l’espérance humaine !

Les Comités d’éthique sont plus que jamais indispensables pour éviter une déshumanisation de notre monde en devenir, pour assurer la bonne répartition des richesses et la meilleure utilisation des nouvelles technologies.

Richesse ou Pauvreté
Bien être et Bonheur
Qu’entend-on par richesse, pauvreté ? S’agit-il du domaine matériel ou spirituel ?
Les deux notions sont concernées et apparaissent de façon relative. Les nouvelles technologies ont creusé des écarts sociaux, car les innovations ne sont pas à la portée de tout le monde.
Selon le niveau de formation, l’accessibilité aux nouvelles technologies n’est pas la même et un certain sentiment de frustration peut être ressenti. Profiter du « must » est un désir véhiculé par les médias et les publicités, qui entraînent certains vers un appauvrissement matériel pour se le procurer.
Les images du mode de vie occidental font rêver et poussent certains à une migration souvent déçue. Notre modèle plaît mais finalement rend malheureux.
Quant à l’acquisition de biens matériels, elle introduit une confusion entre BONHEUR et BIEN-ÊTRE, même si une interaction est indiscutable entre ces deux notions. Le Bonheur, de l’ordre de l’affectif, se trouve relégué au rang de satisfactions matérielles, souvent inaccessibles, mettant en danger l’équilibre psychologique d’une personne, d’une famille, pour le malheur de la société.
L’homme moderne doit rester un être raisonnable et apprécier de vivre dans notre monde d’aujourd’hui.

Pour les nostalgiques d’un âge d’or, qui n’a jamais existé, ils seraient les premiers à refuser d’y retourner !



Related news

Restaurant le kzeg a moda da
Luxury accommodation marazion accommodation
Pirueta doces e brinquedos site hosting
Que hicieron fidel castro y che guevara shirt
Baby names for boy and girl unique
Polimodal logistica e transportes juventino
Akkommodasie mossel bay backpackers
Festival musique irlandaise tournay 2019
Como eliminar motor de busqueda en firefox
Lal moda evi fatih university