Les trains ne passent plus depuis longtemps, mais la gare de brique de Vaugirard (XVe) voit toujours du monde. Devant le quai désaffecté de cette ancienne halte de la petite ceinture, les rails sont mangés par la végétation. Et ce décor plaît. « Même s'ils n'ont pas le droit d'être là, des promeneurs viennent se balader, les week-ends et même le soir », racontent les employés du tennis-club des cheminots de Vaugirard, dont les terrains donnent directement sur l'ancienne voie.

Alors que le site va être réaménagé dans le cadre de la valorisation de l'ancienne petite ceinture (lire ci-contre), les regards se tournent désormais vers le bâtiment de la gare. Au dernier Conseil de Paris, les élus UMP du XVe arrondissement ont déposé un vœu pour demander à la ville de racheter la bâtisse, propriété de la SNCF. Leur rêve? En faire un lieu d'expositions et d'animations autour de l'environnement, de la faune et de la flore parisienne.

« Ce serait un observatoire idéal! »

« C'est mon idée fixe depuis 2005! » confie Claire de Clermont-Tonnerre, la première adjointe (UMP) au maire du XVe arrondissement, en charge du développement durable. « On pourrait installer dans cette gare la maison de la biodiversité que prévoit de créer la ville. Le bâtiment, architecturalement, mérite d'être préservé, et ses fenêtres et son quai donnent directement sur la nature. Ce serait un observatoire idéal! »

D'après son vœu, le lieu pourrait notamment abriter des « ateliers pédagogiques » pour les écoles et les familles, « et pourquoi pas un apiculteur sur le quai? » hasarde Claire de Clermont-Tonnerre.

A l'Hôtel de Ville, l'idée semble faire son chemin, au gré des négociations très longues entre la mairie et les deux propriétaires de la petite ceinture, RFF et la SNCF. « Nous sommes dans l'ensemble plutôt favorables à ouvrir cette gare à la promenade de la petite ceinture, assure-t-on au cabinet de Fabienne Giboudeaux, l'adjointe au maire de Paris chargée des espaces verts. On pourrait imaginer une buvette et une halte pour les promeneurs, ou confier une salle à une association naturaliste. » Mais pour l'instant la SNCF loue une partie de la gare de Vaugirard à une entreprise, au rez-de-chaussée, et au tennis-club voisin, qui occupe deux logements de fonction donnant sur les rails. Leurs occupants, prévenus des projets sur la petite ceinture, disent n'avoir reçu « aucune information » à ce jour sur un éventuel déménagement.



Related news

Albano siqueira garcia
Recevoir une bible catholique gratuite
Kiosques jeunes paris horaires transilien
Highway 1 conditions alberta canmore accommodations
Aberration chromatique miroir rio
Black market modafinilcat
Que es la direccion de fotografia en cine rapido
Que es iridociclitis aguda
Candles wholesale durban accommodation